Créer votre rapport


A propos de nous.
Chapitre 1: Anticiper pour mieux protéger
Chapitre 2: Autoriser et contrôler
Chapitre 3: Gérer l’imprévu
Chapitre 4: Se tourner vers l’avenir
Chapitre 5: L’AFCN en interne
Chapitre 6: Comptes annuels 2016
Glossaire
 

Ensemble pour vous protéger

rapport annuel 2017

163

collaborateurs

Mission

L’Agence Fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a pour mission de protéger la population, les travailleurs et l’environnement contre les dangers des rayonnements ionisants.

Au quotidien, 163 collaborateurs s’investissent dans un large domaine d’activités qui inclut le contrôle des installations nucléaires, médicales et industrielles, ainsi que la surveillance du rayonnement naturel et artificiel dans notre pays. La sûreté et la sécurité des transports de matières nucléaires et radioactives, de même que la gestion à long terme des déchets radioactifs font également partie de ses préoccupations permanentes.

Afin de pouvoir remplir sa mission de manière optimale, l’AFCN gère de façon intégrée les aspects sûreté nucléaire, radioprotection, sécurité nucléaire et garanties.

L’AFCN est un parastatal de type C qui relève de la tutelle du ministre de l’Intérieur. Ce statut lui octroie une large indépendance, indispensable à l’exercice impartial de sa responsabilité envers la société. En sa qualité d’organisation fédérale, l’AFCN mène ses actions sur tout le territoire belge.

Visionner le film de présentation de l’AFCN

JIHANE ANNANE

PRÉSIDENTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Mot de la présidente du Conseil d’administration

C’est en ma qualité de présidente du Conseil d’administration de l’AFCN que j’ai le plaisir de jeter un regard sur ce qui s’est passé en 2017.

Monsieur Philippe De Sadeleer, qui était alors président du Conseil d’administration, est malheureusement décédé en mai 2017. Il était administrateur depuis de nombreuses années et il exerçait le mandat de président depuis 2009. Après un bref intérim assuré par Monsieur J-F. Thimus, j’ai moi-même été nommée présidente du Conseil d’administration. Au même moment, le Conseil a accueilli 6 nouveaux administrateurs : Messieurs Thierry Bastin, Johan De Haes, Toon Dirckx, Martial Pardoen, Frederick Pirard et Mathieu Raedts.

valeurs

COMPÉTENCE

• Nous agissons de manière proactive.

• Nous recherchons l’amélioration en continu.

INDÉPENDANCE

• Nous tendons vers une expertise indépendante, qualifiée et multidisciplinaire.

• Nous souhaitons nous ériger en une organisation intègre, impartiale et fiable. 

TRANSPARENCE

• Nous communiquons de manière transparente, neutre et objective.

• Nous entretenons des relations franches et constructives avec nos parties prenantes.

• Nous favorisons le dialogue basé sur le respect mutuel et l’écoute active.

• Dans un souci de crédibilité, nous nous efforçons de rendre nos actions visibles et compréhensibles de tous.

• Nous souhaitons nous ériger en une organisation intègre, impartiale et fiable.

• Dans un souci de crédibilité, nous nous efforçons de rendre nos actions visibles et compréhensibles de tous. Nous tendons vers une expertise indépendante, qualifiée et multidisciplinaire.

• Nous communiquons de manière transparente, neutre et objective.

• Nous agissons de manière proactive.

• Nous recherchons l’amélioration en continu.

• Nous entretenons des relations franches et constructives avec nos parties prenantes.

• Nous favorisons le dialogue basé sur le respect mutuel et l’écoute active.

Jan Bens

Directeur Général

Mot du Directeur-Général

2017 fut ma dernière année complète en tant que Directeur général de l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire. En effet, j’atteins l’âge légal de la pension le 30 avril 2018. La procédure visant à désigner mon successeur a donc été entamée l’an dernier. Monsieur Frank Hardeman endosse la fonction de Directeur général le 1er mai 2018. C’est donc la dernière occasion qui m’est donnée de jeter un regard sur l’année écoulée et les nombreux résultats obtenus.

L’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) a conduit en 2017 deux missions dans notre pays. En décembre, l’équipe en charge du ‘peer review (examen par les pairs) de l’AIEA a achevé la mission de suivi IRRS (Integrated Regulatory Review Service). L’équipe a confirmé que le cadre réglementaire de la sûreté nucléaire et de la radioprotection a considérablement progressé depuis 2013, mais qu’il convient de ne pas oublier les problèmes qui doivent encore être traités, ce que nous ne manquerons pas de faire. Plus tôt, en février, les réacteurs nucléaires de Doel 1 et 2 ont fait l’objet d’une mission SALTO (Safety Aspects of Long Term Operation). L’AFCN avait commandé cette mission auprès de l’AIEA dans le cadre de la prolongation de la durée de vie des deux réacteurs en question jusqu’en 2025. L’AIEA a estimé que l’exploitant ENGIE Electrabel gère correctement le programme LTO, conformément aux normes internationales en la matière.

Envie d'en savoir plus?

Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire
Rue Ravenstein 36, 1000 Bruxelles - Belgique
T: +32 (0)2 289 21 11 - F: +32 (0)2 289 21 12

Envie d'en savoir plus?

Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire Rue Ravenstein 36, 1000 Bruxelles - Belgique T: +32 (0)2 289 21 11 - F: +32 (0)2 289 21 12

Copyright 2017

made with passion @comfi

Copyright 2017

made with passion @comfi